Association gréco-suisse Jean-Gabriel Eynard

Les fouilles récentes du tumulus KASTAS et le lion d'Amphipolis (2012-2014) - jeudi 17 novembre 2016, à 19h15, à l’auditoire Olivier Reverdin (Uni Bastions, salle B106, rue de Candolle 5)

17/11/16 19:15
Présentation (en français) de la tombe d’Amphipolis, en Macédoine, par l’archéologue grecque Katerina Péristéri, éphore honoraire d'Amphipolis, à la retraite depuis le 1er janvier 2016.
C'est à elle que l'on doit la découverte et la fouille de cette tombe, qui comporte un mur d'enceinte partiellement intact d'environ 420 mètres de longueur, un escalier monumental bordé de murs de poros stuqués avec appareil en trompe-l’œil, deux sphinges, ainsi que les magnifiques caryatides et la mosaïque de galets, d'une qualité encore supérieure à celles de Pella.
Si l’on ne sait, avec certitude, qui reposait dans cette tombe, on pense qu’il s’agissait d’Héphestion, ami et général d'Alexandre le Grand. Par ailleurs, le grand lion découvert dans le Strymon devait, semble-t-il, trôner au sommet du tertre, comme on peut désormais le prouver. Cette tombe est, sans conteste, une des plus importantes découvertes archéologiques du début de ce siècle en Grèce.
Cette manifestation est organisée en collaboration avec l'Université de Genève (Faculté des Lettres, Département des Sciences de l'Antiquité, Unité d'Archéologie Classique)
la Fondation Hardt, l'Association Genevoise d'Archéologie Classique, l'Antike Kunst, l’Association des Dames Grecques de Genève, la Communauté Hellénique de Genève et l’Association Hellénique de Genève.

[PDF: Download / View]